Résumé : À la base de cet ouvrage, des « pamphlets » écrits par Charlie Van Damme. Il y questionne le travail de l’image et les structures de production cinématographiques dans leurs implications sociétales au sens le plus large. Les textes ici rassemblés sont prolongés de réflexions, textes de tiers dont il se sent proche, leçons tirées de ses propres expériences vécues lors de tournages et de sa pratique de l’enseignement.

♥♥♥♥

 

Le cinema est un sport de combat par Charlie Van Damme

Le cinéma est un sport de combat par Charlie Van Damme

Le cinéma est un sport de combat ! fait partie de ces essais qui apparaissent comme d’utilité publique. Les écrits de Charlie Van Damme, directeur de la photographie (Passage à l’acte, L’oeuvre au noir, Le Soleil assassiné) et enseignant, sont nécessaires par leurs rappels constants vers les possibilités et les (probables) ruptures promises par l’avenir. Entre la théorie et la pratique, l’auteur trouve le juste milieu. Praticien, Van Damme explique, spectateur, il s’interroge. Face aux images de synthèse, à l’importance croissant de l’imagerie médiatique et publicitaire dans notre quotidien, l’auteur préconise l’instauration d’un point de vue, c’est-à-dire d’une vision orientée et engagée. La posture revendiquée est celle du pamphlet, texte à thèse, court et concis. La forme invite au dialogue, au débat, parfois même à la polémique. On peut cependant regretter le caractère univoque de certains propos qui auraient mérité une plus longue attention (notamment de la critique du jeu vidéo). Au fil des pages, l’auteur dresse les arguments d’une véritable éthique dont on ne peut qu’apprécier la pertinence. Par leur contemporanéité, les sujets se répondent, concernant et interpellant sans cesse la conscience du lecteur. Relativisant la portée de la prétendue révolution numérique, Van Damme met ainsi en cause les artifices de la réalité virtuelle. L’antidote à cette société du factice se trouve du côté de l’altérité, d’un regard-tiers, tissant la relation unique entre le film et son spectateur. Un cadre, une durée, un corps qui se déplace, un mouvement de caméra qui le capte. Pour Van Damme la magie du cinéma se résume à l’essentiel. Fort de ses expériences à travers le monde (le Sénégal, le Liban), le chef-opérateur perçoit le cinéma comme un art démocratique, ouvert à l’intelligence de tous. L’écriture de Van Damme répond elle aussi à cette exigence. Évitant soigneusement tout vocabulaire jargonneux, l’étude vise un public pluriel et concerné qui sortira de sa lecture en spectateurs éclairés. Caméra au poing, l’acte de filmer s’apparente à une forme de résistance. Le cinéma, un sport de combat ? Assurément.

 

 

 

  • LE CINÉMA EST UN SPORT DE COMBAT !
  • Auteur(s) : Charlie Van Damme
  • Éditions : Hémisphères
  • Collection : « Cinéma »
  • Date de partition : 12 octobre 2017
  • Format : 192 pages
  • Tarif : 15 €

Commentaires

A la Une

Le Parrain de Coppola a 45 ans, retour sur une œuvre magistrale

Le Parrain a fêté son 45e anniversaire au Festival de Tribeca avec tout le casting en avril dernier. À notre tour de… Lire la suite >>

Trent Reznor et Atticus Ross revisitent le theme de Halloween de John Carpenter

Trent Reznor et Atticus Ross, membres du groupe Nine Inch Nails, se sont réappropriés le theme mythique de Halloween de… Lire la suite >>

Jeanne Moreau à l’honneur sur l’affiche des César 2018

L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma a dévoilé l’affiche de la 43ème Cérémonie des César, qui met à l’honneur… Lire la suite >>

Musique/ Howard Shore acclamé en concert à la salle Pleyel à Paris

Howard Shore, le compositeur privilégié de David Cronenberg et de Martin Scorcese, starifié pour Le Seigneur des Anneaux et ses… Lire la suite >>

Nouveau trailer et nouvelle affiche pour Star Wars – Les Derniers Jedi

À deux mois de sa sortie en salles, le huitième épisode de la saga Star Wars, Les Derniers Jedi, en… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LE SENS DE LA FETE 808 544 1 808 544
2 BLADE RUNNER 2049 544 508 1 544 508
3 CA 318 521 3 1 808 360
4 SEVEN SISTERS 122 584 6 1 687 354
5 CAPITAINE SUPERSLIP 103 937 1 103 937
6 LE PETIT SPIROU 101 870 2 326 382
7 CONFIDENT ROYAL 72 053 1 72 053
8 BARRY SEAL : AMERICAN TRAFFIC 70 085 4 618 296
9 MON GARCON 67 492 3 358 473
10 UN BEAU SOLEIL INTERIEUR 60 024 2 190 859

Source: CBO Box office