Paul Verhoeven déplore l’appât du gain des producteurs américains

Publié par Laurianne de Casanove le 15 novembre 2016
Paul Verhoeven

Paul Verhoeven

À 78 ans, Paul Verhoeven n’a pas la langue dans sa poche. Le réalisateur de Basic Instinct, RoboCop, Total Recall et Starship Troopers donne son avis sur le cinéma hollywoodien, devenu trop mercantile, dans un entretien accordé à Fandor.

.

.

.

Elle de Paul Verhoeven aux Oscars 2017

Elle de Paul Verhoeven aux Oscars 2017

Le réalisateur hollandais Paul Verhoeven est sur les écrans américains ce mois-ci avec l’excellent Elle, drame décapant avec une Isabelle Huppert au sommet, qui représentera la France aux Oscars. L’occasion pour le cinéaste, bientôt octogénaire de donner son avis sur le cinéma américain actuel lors d’une interview accordée à Fandor.

.

Verhoeven, c’est une filmographie aussi variée que Basic Instinct en 1992 et Hollow Man en 2000. C’est aussi une source inépuisable d’inspiration pour l’industrie hollywoodienne, puisque Total Recall et RoboCop ont eu droit à leur remake en 2012 et 2014 (ce qui ne lui a pas forcément plu) et que Starship Troopers devrait bientôt avoir le même traitement.

.

Face à cette évolution, Verhoeven tire la sonnette d’alarme. Le cinéaste condamne l’appât du gain et le comportement mercantile des producteurs. Le temps où des films à moyen budget, classé R  (interdit aux moins de 17 ans) pouvaient se montrer provocateurs et personnels lui semble bien loin.

.

Paul Verhoeven Isabelle Huppert

Paul Verhoeven Isabelle Huppert – Cannes 2016 – Photo Philippe Prost pour CineChronicle

« Les films classés R sont exclus parce qu’ils limitent l’audience. Le système capitaliste domine complètement l’industrie du film américain. Tout ce qui compte c’est le résultat financier. Tout argument ayant trait à la création ou à l’art est perdu. Même la signification l’est. Le cinéma américain ne veut plus rien dire. Tout ce qui compte c’est l’argent. » constate-t-il. 

« Il semble que les studios ne s’intéressent qu’au profit. C’est pour cela qu’il n’y a plus de films classés R. Vous avez plus de spectateurs, mais vous sacrifiez tout ce qui est sexuel ou avant-gardiste. Vous sacrifiez tout ce qui pourrait offenser les gens. Maintenant si vous allez dans un multiplexe, tout est classé PG-13 (NDLR interdit aux moins de 13 ans), ajoute encore le réalisateur.

.

Reste que certaines productions américaines trouvent encore grâce à ses yeux. Parmi elles, The Big Short : Le Casse du Siècle d’Adam McKay, Oscar du meilleur scénario adapté en début d’année. De quoi lui donner envie de travailler à nouveau pour Hollywood, « S’ils m’offraient un livre comme The Shining, je dirais oui tout de suite. J’adorerais faire un film d’horreur intelligent » confie le cinéaste. À l’heure où l’adaptation de Doctor Sleep, la suite de Shining, se prépare, voilà une remarque qui ne manque pas d’intérêt. Espérons qu’elle parvienne jusqu’aux oreilles de la Warner Bros.

Commentaires

A la Une

Un premier trailer pour Un Jour de pluie à New York de Woody Allen

Le cinquantième film de Woody Allen, Un Jour de pluie à New York, se dévoile enfin dans une première bande-annonce… Lire la suite >>

Michael Fassbender, Jamie Foxx et Peter Dinklage en pourparlers pour La Horde Sauvage de Mel Gibson

Avec à la barre Mel Gibson, les stars Michael Fassbender, Jamie Foxx et Peter Dinklage sont en pourparlers pour rejoindre… Lire la suite >>

James Gray sur un nouveau projet intitulé Armageddon Time

James Gray sort de l’ombre Armageddon Time, un projet semi autobiographique relatant ses études dans un établissement privé de New… Lire la suite >>

Robert Pattinson en négociations pour The Batman de Matt Reeves

Robert Pattinson pourrait incarner Bruce Wayne, le justicier masqué dans le film de Matt Reeves attendu en 2021.    … Lire la suite >>

Chris Rock relance la franchise Saw avec un spin-off

Chris Rock s’associe à Lionsgate et Twisted Pictures pour produire un spin-off de la franchise Saw. Ce nouveau volet de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVENGERS : ENDGAME 832 196 3 6 001 005
2 POKEMON DETECTIVE PIKACHU 736 574 1 736 574
3 NOUS FINIRONS ENSEMBLE 688 852 2 1 950 553
4 LES CREVETTES PAILLETEES 253 409 1 253 409
5 HELLBOY 152 683 1 152 683
6 AFTER - CHAPITRE 1 85 306 4 1 178 309
7 LA MALEDICTION DE LA DAME BLANCHE 77 408 4 736 365
8 DUMBO 76 700 7 2 243 946
9 LE PARC DES MERVEILLES 67 909 6 1 336 285
10 ROYAL CORGI 62 537 5 781 761

Source: CBO Box office

Nos Podcasts