Paul Verhoeven déplore l’appât du gain des producteurs américains

Publié par Laurianne de Casanove le 15 novembre 2016
Paul Verhoeven

Paul Verhoeven

À 78 ans, Paul Verhoeven n’a pas la langue dans sa poche. Le réalisateur de Basic Instinct, RoboCop, Total Recall et Starship Troopers donne son avis sur le cinéma hollywoodien, devenu trop mercantile, dans un entretien accordé à Fandor.

.

.

.

Elle de Paul Verhoeven aux Oscars 2017

Elle de Paul Verhoeven aux Oscars 2017

Le réalisateur hollandais Paul Verhoeven est sur les écrans américains ce mois-ci avec l’excellent Elle, drame décapant avec une Isabelle Huppert au sommet, qui représentera la France aux Oscars. L’occasion pour le cinéaste, bientôt octogénaire de donner son avis sur le cinéma américain actuel lors d’une interview accordée à Fandor.

.

Verhoeven, c’est une filmographie aussi variée que Basic Instinct en 1992 et Hollow Man en 2000. C’est aussi une source inépuisable d’inspiration pour l’industrie hollywoodienne, puisque Total Recall et RoboCop ont eu droit à leur remake en 2012 et 2014 (ce qui ne lui a pas forcément plu) et que Starship Troopers devrait bientôt avoir le même traitement.

.

Face à cette évolution, Verhoeven tire la sonnette d’alarme. Le cinéaste condamne l’appât du gain et le comportement mercantile des producteurs. Le temps où des films à moyen budget, classé R  (interdit aux moins de 17 ans) pouvaient se montrer provocateurs et personnels lui semble bien loin.

.

Paul Verhoeven Isabelle Huppert

Paul Verhoeven Isabelle Huppert – Cannes 2016 – Photo Philippe Prost pour CineChronicle

« Les films classés R sont exclus parce qu’ils limitent l’audience. Le système capitaliste domine complètement l’industrie du film américain. Tout ce qui compte c’est le résultat financier. Tout argument ayant trait à la création ou à l’art est perdu. Même la signification l’est. Le cinéma américain ne veut plus rien dire. Tout ce qui compte c’est l’argent. » constate-t-il. 

« Il semble que les studios ne s’intéressent qu’au profit. C’est pour cela qu’il n’y a plus de films classés R. Vous avez plus de spectateurs, mais vous sacrifiez tout ce qui est sexuel ou avant-gardiste. Vous sacrifiez tout ce qui pourrait offenser les gens. Maintenant si vous allez dans un multiplexe, tout est classé PG-13 (NDLR interdit aux moins de 13 ans), ajoute encore le réalisateur.

.

Reste que certaines productions américaines trouvent encore grâce à ses yeux. Parmi elles, The Big Short : Le Casse du Siècle d’Adam McKay, Oscar du meilleur scénario adapté en début d’année. De quoi lui donner envie de travailler à nouveau pour Hollywood, « S’ils m’offraient un livre comme The Shining, je dirais oui tout de suite. J’adorerais faire un film d’horreur intelligent » confie le cinéaste. À l’heure où l’adaptation de Doctor Sleep, la suite de Shining, se prépare, voilà une remarque qui ne manque pas d’intérêt. Espérons qu’elle parvienne jusqu’aux oreilles de la Warner Bros.

Commentaires

A la Une

Festival Cinélatino : tout le programme des 31e Rencontres de Toulouse

Du 22 au 31 mars se tiendront à Toulouse les 31e Rencontres du Festival Cinélatino. Au programme de la compétition,… Lire la suite >>

James Gunn de retour aux commandes des Gardiens de la Galaxie 3

Le réalisateur américain James Gunn, écarté par Disney l’été dernier pour cause de tweets polémiques et douteux, revient aux commandes… Lire la suite >>

Nicolas Winding Refn lance en France sa plateforme de streaming gratuite

Le cinéaste danois Nicolas Winding Refn, est le créateur d’une plateforme de streaming gratuite qui rassemble des films rares et restaurés. Le… Lire la suite >>

Un trailer pour Aladdin en live-action

La nouvelle adaptation live d’un classique des studios Disney, Aladdin revisité par Guy Ritchie, a dévoilé sa bande-annonce complète. Celle-ci… Lire la suite >>

Une suite à Bohemian Rhapsody ? 

Le biopic consacré à la vie du chanteur Freddie Mercury, oscarisé à quatre reprises, s’achevant sur la fameuse performance de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CAPTAIN MARVEL 1 254 628 1 1 254 628
2 LE MYSTERE HENRI PICK 362 932 1 362 932
3 QU'EST-CE QU'ON A ENCORE FAIT AU BON DIEU ? 301 236 6 6 154 898
4 LE CHANT DU LOUP 234 904 3 1 031 051
5 RALPH 2.0 219 807 4 2 043 564
6 DRAGONS 3 : LE MONDE CACHE 217 454 5 3 155 259
7 ESCAPE GAME 184 101 2 484 416
8 GREEN BOOK SUR LES ROUTES DU SUD 174 401 7 1 607 832
9 GRACE A DIEU 171 406 3 655 226
10 ALITA : BATTLE ANGEL 167 742 4 1 830 692

Source: CBO Box office

Nos Podcasts