Synopsis : Lorsque Pierre Hoffman intègre le prestigieux collège de Saint Joseph, il décèle chez les 3ème 1 une hostilité diffuse et une violence sourde. Est-ce parce que leur professeur de français vient de se jeter par la fenêtre en plein cours ? Parce qu’ils sont une classe pilote d’enfants surdoués ? Parce qu’ils semblent terrifiés par la menace écologique et avoir perdu tout espoir en l’avenir ? De la curiosité à l’obsession, Pierre va tenter de percer leur secret…

 

♥♥♥♥

 

Lheure de la sortie - affiche

L’heure de la sortie – affiche

Après Irréprochable, Sébastien Marnier réalise L’heure de la sortie, librement inspiré du roman éponyme de Christophe Dufossé paru en 2002. Un second film très singulier, ambigu et non dépourvu d’une certaine violence, mettant en scène le rapport de force entre un professeur remplaçant et son étrange classe. Construite comme une énigme, l’intrigue peut se résumer à la colère sourde, pesante et anormale qui hante le collège Saint Joseph. Un enseignant de français se suicide pendant un cours, une forte suspicion entoure les élèves, un épais mystère plane au dessus d’eux… Tout d’abord, Laurent Lafitte (Au revoir là-hautK.O.Elle l’adore) éblouit dans le rôle de Pierre Hoffman, pédagogue homosexuel en pleine crise existentielle, intrigué par le comportement hostile et violent de ces jeunes surdoués. Ces derniers, vus à travers la figure de l’adulte en détresse et en plein désarroi, occupent le premier plan mais ne laissent transparaître aucune émotion. Il y a, chez cette bande de jeunes insolents à l’orée de la puberté, quelque chose du groupuscule extrémiste. Leur froideur, leur arrogance mettent mal à l’aise, à l’instar des enfants angoissants du Village des damnés de Carpenter ou de ceux du Ruban blanc de Michael Haneke. Ici, Sébastien Marnier capte des attitudes ; il ne manque pas de souligner la sombre altérité de ses personnages et explore, à l’aide d’une mise en scène en forme de miroir ou de face-à-face, cette tension si particulière pour donner à voir l’opacité du monde des collégiens. Pourtant, L’heure de la sortie soulève des problèmes qui dépassent l’adolescence tout en basculant —à la frontière du fantastique— dans l’inquiétante étrangeté.

 

Lheure de la sortie

L’heure de la sortie

 

L’ambiance cauchemardesque et oppressante, qui caractérise cet objet cinématographie plutôt atypique, prend le contrepied de l’imagerie glauque habituelle du film de genre. Elle est due en partie à la ténébreuse musique composée par le groupe électro Zombie Zombie, lequel a déjà signé la BO d’Irréprochable. Dès le premier plan par exemple, la texture sonore devient la narratrice puis rend compte d’une chaleur caniculaire écrasante. Les images d’archives font office de plans de coupe et accentuent la gradation employée comme figure de style jusqu’au final sous forme de cataclysme métaphorique. De même, le troublant motif apocalyptique s’appuie sur certains éléments du décor comme la carrière désaffectée. Les répugnants cafards qui envahissent l’appartement de Pierre évoquent quant à eux La Métamorphose de Kafka. Cette trame, à mi-chemin entre drame, thriller et film d’auteur, est portée par le corps sculptural de Lafitte. Le réalisateur aboutit à un dénouement contemplatif, parfaitement symétrique mais surtout fataliste, confortant l’enjeu politique du long-métrage. L’heure n’a pas encore sonné. En effet, le spectateur ne sait jamais qui des adultes ou des enfants sont les véritables monstres.

 

 

 

  • L’HEURE DE LA SORTIE
  • Sortie salles : 9 janvier 2019
  • Réalisation : Sébastien Marnier
  • Avec : Laurent Lafitte, Emmanuelle Bercot, Pascal Greggory, Grégory Montel, Thomas Scimeca, Gringe, Victor Bonnel…
  • Scénario : Sébastien Marnier, Elise Griffon
  • Production : Caroline Bonmarchand
  • Photographie : Romain Carcanade
  • Montage : Isabelle Manquillet
  • Décors : Guillaume Deviercy
  • Costumes : Marité Coutard
  • Musique : Zombie Zombie
  • Distribution : Haut et Court
  • Durée : 1h43

 

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Cannes 2024 : Megalopolis de Francis Ford Coppola présenté sur la Croisette

Le réalisateur de 85 ans signe son retour avec son film autofinancé Megalopolis, qui sera présenté en compétition à la 77e édition du Festival de Cannes. 

George Lucas recevra une Palme d’Or d’honneur lors du 77e Festival de Cannes

Dans une galaxie pas si lointaine, à Cannes, lors de la Cérémonie de clôture du 77e festival, George Lucas, célèbre scénariste, réalisateur et producteur de la saga Star Wars, recevra une Palme d’Or d’honneur.

Dune 3 et Nuclear War : les prochains projets de Denis Villeneuve

La collaboration entre Denis Villeneuve et Legendary ne semble pas prête de s’arrêter. Après le succès du second volet des aventures de Paul Atréides, les prochains projets du réalisateur pour le studio…

Un Matrix 5 en préparation chez Warner Bros avec Drew Goddard à la réalisation

Le studio lance le développement d’une suite de la saga Matrix qui marque un tournant pour la franchise car il ne sera pas réalisé par les Wachowski.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 442 704 1 442 704
2 KUNG FU PANDA 4 334 599 2 1 160 497
3 DUCOBU PASSE AU VERT ! 231 183 1 231 183
4 ET PLUS SI AFFINITES 149 749 1 149 749
5 DUNE DEUXIEME PARTIE 143 811 6 3 864 690
6 PAS DE VAGUES 94 548 2 265 365
7 IL RESTE ENCORE DEMAIN 87 633 4 465 632
8 LA PROMESSE VERTE 74 908 2 251 189
9 SIDONIE AU JAPON 53 732 1 53 732
10 LE JEU DE LA REINE 49 130 2 156 002

Source: CBO Box office

Nos Podcasts