CNC - Image Facebook

CNC – Image Facebook

Ce 2 avril, le CNC a fait connaître une liste de mesures palliatives pour endiguer la crise de l’audiovisuel et soutenir les professionnels du secteur. Déblocage de fonds, sorties anticipées de films en VOD et supports vidéo, autant de décisions exceptionnelles pour éviter une sortie désastreuse de confinement.

 

 

 

La réponse tant attendue à la fermeture des salles, et aux questions des exploitants et réalisateurs vient d’arriver. Le Centre national du cinéma et de l’image animée a livré ce jeudi 2 avril une série de mesures pour répondre à la crise qui se profile dans le secteur de l’audiovisuel alors que les Français sont en quarantaine et s’en remettent aux services de SVOD.

 

Dans un texte publié dans la soirée sur le site du CNC, le conseil d’administration a exposé ses principales décisions, détaillant une liste de 31 films qui bénéficient d’une autorisation de diffusion anticipée sur les services de vidéo à la demande et en DVD. Une dérogation exceptionnelle qui permet, lorsque la situation l’exige, au Président du CNC de pouvoir contourner le délai d’exploitation en salle de quatre mois exigés en France.

 

Sont concernés dès à présent les longs-métrages déjà sortis le 14 mars dernier, semaine où les mesures de confinement ont été renforcées, et les cinémas fermés. Parmi eux ; La Fille au bracelet de Stéphane Demoustier, Un Divan à Tunis de Manele Labidi Labbe, Birds of Prey de Cathy Yan, Le Cas Richard Jewell de Clint Eastwood, Cuban Network d’Olivier Assayas, ou encore La Vérité d’Hirokazu Kore Eda.

 

La sortie anticipée des films dont l’arrivée en salle était prévue après la fermeture des cinémas sera également facilitée pour les producteurs et distributeurs souhaitant proposer leurs œuvres en VOD ou à l’achat en copie physique en avance, pour compenser les ventes de tickets durant cette période. Ceux-ci pourront demander le non-remboursement des aides « cinéma » allouées par le CNC via un formulaire mis à disposition très prochainement.

 

« Ces deux dispositifs ne remettent en cause en aucune manière la chronologie des médias : ils tendent simplement, à titre exceptionnel et pendant la période de fermeture des salles de cinéma et de confinement des citoyens, à permettre au public de pouvoir accéder à des œuvres nouvelles. », précise toutefois le Centre, en réponse à d’éventuelles réserves, dont beaucoup ont déjà été adressées au Ministre de la Culture par des exploitants syndiqués.

 

Par ailleurs, des « fonds exceptionnels d’urgence à destination des auteurs » vont être mis en place. Une initiative de la SACD financée par le CNC, pour aider ce pan de la profession qui connaît une baisse d’activité de 50%, souligne encore le Conseil. Une aide forfaitaire de 1.500 euros pourra être versée aux plus précaires pour compléter le Fonds de solidarité crée par l’État.

 

Afin d’aider les autres branches, les producteurs, distributeurs, exploitants, éditeurs vidéo et exportateurs qui rencontreraient malgré l’aide de l’État des difficultés de trésorerie, pourront à titre exceptionnel mobiliser par anticipation jusqu’à 30% de leur compte de soutien au CNC.

 

« Dans cette période de crise, le CNC reste constamment mobilisé au service de la filière et au service du public ; chaque fois que les circonstances l’exigeront, nous instruirons de nouvelles mesures pour protéger les entreprises et les créateurs. », ajoute le président du CNC Dominique Boutonnat en conclusion au communiqué. D’autres accords viendront sans doute s’ajouter à cette première liste pour préparer la relance.

Commentaires

A la Une

Blacula revient d’entre les morts dans une nouvelle version

La MGM et les producteurs Deon Taylor et Roxanne Avent Taylor préparent une relecture de Blacula, classique de l’horreur et… Lire la suite >>

Colin Farrell et Rachel Weisz dans une relecture du mythe œdipien de Todd Solondz

Après The Lobster de Yorgos Lanthimos, Colin Farrell et Rachel Weisz vont se retrouver dans le nouveau film cauchemardesque et… Lire la suite >>

Zoë Kravitz passe à la réalisation avec Pussy Island

Zoë Kravitz fera ses débuts derrière la caméra avec Pussy Island, qui mettra en vedette Channing Tatum dans la peau… Lire la suite >>

Wild West : le nouveau vivier français du cinéma de genre

Cette nouvelle société de production, installée dans le sud-ouest de la France, va se consacrer entièrement aux films et séries… Lire la suite >>

Ned Beatty, acteur dans Délivrance, Network et Superman, nous a quittés

Disparu le 13 juin 2021 à l’âge de 83 ans, c’est en tant que second rôle que Ned Beatty se… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CONJURING : SOUS L'EMPRISE DU DIABLE 665 476 1 665 476
2 NOMADLAND 125 027 1 125 027
3 LE DISCOURS 121 740 1 121 740
4 THE FATHER 93 583 3 385 143
5 ADIEU LES CONS 88 201 34 1 683 963
6 DEMON SLAYER - KIMETSU NO YAIBA - LE FILM :... 49 311 4 659 599
7 TOM & JERRY 42 542 4 461 621
8 NOBODY 41 594 2 122 034
9 LES BOUCHETROUS 41 435 3 189 754
10 CHACUN CHEZ SOI 40 025 2 129 066

Source: CBO Box office

Nos Podcasts