TOP 15 des films marquants sur la conquête spatiale

Publié par CineChronicle le 10 novembre 2014
Destination Lune (Destination Moon) affiche

Destination Lune (Destination Moon) affiche

Destination… Lune! (Destination Moon) d’Irving Pichel (1950)

Œuvre précurseur grâce à son rendu hard science réaliste techniquement et scientifiquement. On doit Destination… Lune! à l’audace de George Pal, producteur de Le Choc des Mondes (1951), La Guerre des Mondes (1953) et réalisateur de La Machine à explorer le Temps (1960), qui l’a produit pour près de 600 000 dollars.

 

Ce projet fut d’abord entre les mains de Fritz Lang (Metropolis, La femme sur la lune) avant qu’il ne se retire, au profit de l’acteur-réalisateur Irving Pichel qui a finalement collaboré avec l’un des auteurs et maîtres de la science-fiction, Robert A. Heinlein. Cette œuvre s’inscrit aussi aujourd’hui dans l’imaginaire collectif grâce à Hergé, ayant puisé son inspiration pour concevoir Objectif : Lune (1953) et On a marché sur la Lune (1954). On y retrouve ainsi les fameuses combinaisons spatiales de couleurs ou encore le modèle de fusée V2 allemand.

 

Le récit, qui marquait le début de la Guerre Froide, suit un Général et un industriel américains travaillant sur un projet de conquête lunaire. Le dernier s’assure le concours de ses confrères du secteur privé en vue de financer le développement d’une fusée à propulsion atomique et la construction d’une base de lancement. Après plusieurs essais, la fusée prend son envol pour nous plonger dans l’exploration lunaire.

 

Si ces nombreux aspects visuels sont bien sûr dépassés voire même pittoresques, Destination… Lune! est encore remarquabledans sa volonté d’imaginer, à un haut niveau de précision technique, un voyage sur la Lune dix neuf ans avant le pas historique de Neil Armstrong. On apprécie en outre la présence de Woody Woodpecker dans une séquence expliquant de manière ludique à un groupe d’industriels – et au public au passage – les principes d’un vol spatial. Destination… Lune!, renforcé par le procédéTechnicolor, est reparti avec l’Oscar des meilleurs effets visuels pour Lee Zavitz.

.

.

Voir le film dans son intégralité

.

 

Commentaires

A la Une

James Franco pourrait se démultiplier dans un spin-off X-Men

James Franco est en pourparlers pour incarner le mutant Multiple Man dans un nouveau spin-off X-Men en préparation chez 20th Century… Lire la suite >>

Le prochain film de Quentin Tarantino chez Sony Pictures

Sony Pictures financera et distribuera le prochain film de Quentin Tarantino. Brad Pitt, Leonardo DiCaprio et Tom Cruise sont envisagés…. Lire la suite >>

Catch-22 décliné en série avec George Clooney

Catch-22, tiré du roman de Joseph Heller en 1961 et adapté au cinéma par Mike Nichols en 1970, va connaître… Lire la suite >>

Luc Besson et Jean Dujardin sur un projet de série pour ABC

Luc Besson et Jean Dujardin vont collaborer ensemble pour un projet de série pour ABC, d’après les romans de James… Lire la suite >>

Un nouveau trailer pour Hostiles avec Christian Bale

Le western ambitieux de Scott Cooper, avec Christian Bale, se dévoile un peu plus dans un second trailer.       Après… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 EPOUSE-MOI MON POTE 341 694 3 1 955 056
2 AU REVOIR LA-HAUT 338 527 3 1 328 735
3 JALOUSE 315 948 1 315 948
4 THOR : RAGNAROK 311 991 3 2 160 075
5 LE SENS DE LA FETE 182 466 6 2 686 809
6 L'ECOLE BUISSONNIERE 177 426 5 1 600 541
7 CARBONE 169 674 2 504 465
8 LA MONTAGNE ENTRE NOUS 129 306 1 129 306
9 JIGSAW 125 623 2 428 090
10 TOUT NOUS SEPARE 101 574 1 101 574

Source: CBO Box office