Cannes Classics 2018

Cannes Classics 2018

Cannes Classics, section parallèle dédiée au cinéma du patrimoine du Festival de Cannes, a dévoilé sa belle sélection dans le cadre de la 71e édition.

 

 

 

Cannes 2018 - affiche

Cannes 2018 – affiche

La sélection de Cannes Classics est toujours aussi riche et majestueuse. Cette année, la section parallèle du Festival de Cannes proposera à nouveau des hommages, des chefs-d’oeuvre, des trésors inconnus et des documentaires sur les cinéastes et de nombreux films en version restaurée 2K et 4K, présentés par des cinéastes, producteurs, distributeurs, fondations, cinémathèques et ayants-droit qui veillent toujours à la sauvegarde du patrimoine cinématographique et culturel.

 

Comme l’indique le communiqué de presse, au programme de cette nouvelle édition, deux femmes de l’Histoire du cinéma dans deux documentaires : Alice Guy, première réalisatrice, productrice et directrice d’un studio de cinéma, et Jane Fonda, sa carrière, son histoire, sa vie.

 

Mais aussi les cinquante ans de 2001 : L’Odyssée de l’Espace vus par Christopher Nolan, et que vous pouvez retrouver dans notre Mémoire du Cinéma (sur trois pages) ; l’hommage pour le centenaire de Ingmar Bergman par Margarethe von Trotta ; la ressortie de Cinq et la peau de Pierre Rissient ; ou encore des oeuvres du patrimoine africain.

 

Des grandes figures, passé et présent, planeront donc sur la Croisette, avec John Travolta pour présenter Grease, Martin Scorsese pour présenter Enamorada d’Emilio Fernández, et aussi Agnès Varda, Sergio Corbucci, Alfred Hitchcock, Billy Wilder, et tant d’autres…

 

Si le film inachevé d’Orson Welles, The Other Side Of The Wind, ne sera pas projeté à Cannes Classics, pris dans la mêlée entre le festival et Netflix. le cinéaste sera représenté dans Les Yeux d’Orson Welles, un essai documentaire de Mark Cousins.

 

La sélection sont projetée en salle Buñuel, salle du Soixantième ou au Cinéma de la Plage. Le 71e Festival de Cannes se déroulera du 8 au 19 mai, présidé par Cate Blanchett accompagnée de son Jury, avec pour maître de cérémonies Edouard Baer. Vous pouvez retrouver ici la Sélection officielle, les Compléments de Sélection, et celles de la Quinzaine des Réalisateurs et de La Semaine de Critique.

 

 

SÉLECTION CANNES CLASSICS 2018

Soyez naturel : L’histoire inédite d’Alice Guy-Blaché (Be Natural: The Untold Story of Alice Guy-Blaché) de Pamela B. Green (2018, 2h, États-Unis)

Première femme réalisatrice, productrice et directrice de studio de l’histoire du cinéma, Alice Guy est le sujet d’un documentaire mené tambour battant telle une enquête visant à faire (re)connaître la cinéaste et son œuvre de par le monde.

 

Jane Fonda in Five Acts de Susan Lacy (2018, 2h13, États-Unis)

La carrière cinématographique de Jane Fonda, sa place dans l’histoire du XXe siècle, sa relation aux hommes de sa vie. En présence de Susan Lacy et de Jane Fonda.

 

2001 : l’odyssée de l’espace (2001: A Space Odyssey) de Stanley Kubrick (1968, 2h44, Royaume-Uni, États-Unis)

Une présentation de Warner Bros. Copie 70mm tirée à partir d’éléments du négatif original. Il s’agit d’une recréation photochimique fidèle qui n’a fait l’objet d’aucune retouche numérique, effet remasterisé ni modification de montage. Présenté par le réalisateur Christopher Nolan, le film sera projeté en salle Debussy, avec entracte de 15mn, dans l’exacte reproduction de l’expérience vécue par les spectateurs lors de la sortie du film au printemps 1968. En présence également de la fille de Stanley Kubrick, Katharina Kubrick, et de son coproducteur Jan Harlan.

 

Les Yeux d’Orson Welles (The Eyes of Orson Welles) de Mark Cousins (2018, 1h55, Royaume-Uni)

Un voyage du critique et historien de cinéma Mark Cousins, auteur de Story of Film, dans l’univers pictural d’Orson Welles, ses dessins, peintures et œuvres de jeunesse, vus pour la première fois à l’écran, grâce à sa fille Beatrice Welles.

 

À la recherche d’Ingmar Bergman (Searching for Ingmar Bergman) de Margarethe von Trotta (2018, 1h39, Allemagne, France)

La réalisatrice allemande Margarethe von Trotta, qu’Ingmar Bergman appréciait beaucoup, part sur les traces du cinéaste en même temps que celles de son propre passé et interroge la nouvelle génération à propos de la place laissée par le maître suédois.

 

Bergman – A Year in Life (Bergman — ett år, ett liv) de Jane Magnusson (2018, 1h56, Suède)

Ce documentaire retrace l’existence de Bergman pendant l’année 1957 au moment de la sortie des Fraises sauvages et du Septième Sceau. Par Jane Magnusson, déjà auteur en 2013 de Trespassing Bergman avec Martin Scorsese, Woody Allen, Francis Coppola, Wes Anderson.

 

Le Septième Sceau (Det sjunde inseglet) d’Ingmar Bergman (1957, 1h36, Suède)

La rencontre d’un chevalier avec la Mort et une partie d’échecs qui fait légende… Le chef-d’œuvre le plus célèbre d’Ingmar Bergman et l’un des rôles les plus marquants de Max von Sydow.

 

LES FILMS DE CANNES CLASSICS

 

  1. Battement de cœur (Beating Heart) d’Henri Decoin (1939, 1h37, France)
  2. Le Voleur de bicyclette (Ladri di biciclette) de Vittorio De Sica (1948, 1h29, Italie)
  3. Enamorada d’Emilio Fernández (1946, 1h39, Mexique) présenté par Martin Scorsese
  4. Voyage à Tokyo (Tôkyô monogatari) de Yasujiro Ozu (1953, 2h15, Japon)
  5. Sueurs froides (Vertigo) d’Alfred Hitchcock (1958, 2h08, États-Unis) projeté au Cinéma de la Plage.
  6. La Garçonnière (The Apartment) de Billy Wilder (1960, 2h05, États-Unis)
  7. Les Diamants de la nuit (Démanty noci) de Jan Němec (1964, 1h08, République tchèque)
  8. Guerre et paix. Film I. Andrei Bolkonsky (Voyna i mir. Film I. Andrei Bolkonsky) de Sergey Bondarchuk (1965, 2h27, Russie)
  9. La Religieuse (The Nun) de Jacques Rivette (1965, 2h15, France)
  10. Quatre chemises blanche (Četri balti krekli) de Rolands Kalnins (1967, 1h20, Lettonie)
  11. L’Heure des brasiers (La Hora de los hornos) de Fernando Solanas (1968, 1h25, Argentine) en présence de Fernando Solanas
  12. Le Spécialiste (Gli specialisti) de Sergio Corbucci (1969, 1h45, France, Italie, Allemagne) projeté au Cinéma de la Plage.
  13. João et le couteau (João a faca e o rio) de George Sluizer (1971, 1h30, Pays-Bas)
  14. Coup pour coup de Marin Karmitz (1972, 1h30, France) en sa présence
  15. L’une chante, l’autre pas d’Agnès Varda (1977, 2h, France) projeté au Cinéma de la Plage en sa présence
  16. Grease de Randal Kleiser (1978, 1h50, États-Unis) projeté au cinéma de la plage en présence de John Travolta.
  17. Grand-père, raconte-nous (Fad,jal) de Safi Faye (1979, 1h52, Sénégal, France) en présence de Safi Faye
  18. Cinq et la peau de Pierre Rissient (1981, 1h35, France, Philippines) en sa présence
  19. L’Île des amours (A Ilha dos Amores) de Paulo Rocha (1982, 2h49, Portugal, Japon)
  20. Bagdad Café (Out of Rosenheim) de Percy Adlon (1987, 1h44, Allemagne) projeté au Cinéma de la Plage en présence de Percy Adlon.
  21. Le Grand Bleu de Luc Besson (1988, 2h18, France, Etats-Unis, Italie) projeté au Cinéma de la Plage.
  22. Miss Daisy et son chauffeur (Driving Miss Daisy) de Bruce Beresford (1989, 1h40, États-Unis)
  23. Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau (1990, 2h15, France) en sa présence
  24. Hyènes (Hyenas) de Djibril Diop Mambéty (1992, 1h50, Sénégal, France, Suisse)
  25. Précédé de : Lamb (La Lutte sénégalaise) de Paulin Soumanou Vieyra (1963, 18 min, Sénégal).
  26. Le Destin (El Massir) de Youssef Chahine (1997, 2h15, Égypte, France) projeté au Cinéma de la Plage

Commentaires

A la Une

Sidney : Première bande-annonce pour le documentaire sur l’acteur Sidney Poitier

Apple TV+ a dévoilé une bande-annonce pour son documentaire sur Sidney Poitier, qui mêle témoignages et images d’archives, retraçant la… Lire la suite >>

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts