Télévision / Douglas Fairbanks – Je suis une légende : critique

Publié par Camille Carlier le 1 janvier 2019

Synopsis: Star des films de cape et d’épée, le bondissant Douglas Fairbanks a contribué à inventer, entre deux pirouettes, le Hollywood d’aujourd’hui. Raconté par Laurent Lafitte, son parcours flamboyant ressuscite la magie des débuts du cinéma.

♥♥♥♥

 

Douglas Fairbanks : Je suis une legende

Douglas Fairbanks et Mary Pickford au cours de la construction de leurs studios de cinéma (1927).

Le 2 janvier, Arte diffuse le nouveau documentaire des soeurs Kuperberg, fondatrices de la société de production Wichita Films. Après Les Espions qui venaient d’Hollywood et Hollywood: Pas de sexe s’il vous plaît , elles s’attaquent à l’incarnation d’un “certain âge d’or du cinéma”, Douglas Fairbanks. Narré par Laurent Lafitte (Elle, Au revoir là-haut), le documentaire retrace le parcours d’une des premières stars de la machine à rêves, à l’époque où celle-ci n’était encore qu’aux prémisses du développement qu’on lui connaît aujourd’hui. Arrivé en 1915 à l’âge de 32 ans avec la simple envie de faire du cinéma, il en devient une étoile en même temps que le concept né. À grand renfort de cascades et de jeux scéniques, il opère une transition réussie de Broadway à Hollywood. Le public l’apprécie pour son dévouement à la tâche, portant les plus grands héros à l’écran, de Zorro à Robin des Bois, en passant par un rêve cher pour l’acteur, l’incarnation de D’Artagnan. Tout lui est autorisé. Le couple royal qu’il forme avec Mary Pickford, sixième merveille du pays, est soutenu par le public, notamment à travers le divorce de cette dernière avant les nouvelles noces qui l’uniront à Fairbanks. Son amitié sincère et durable avec Charlie Chaplin porte sa pierre à la mythologie hollywoodienne et l’aura, dont ils bénéficient, leur permet un exil confortable, via United Artists, le premier studio indépendant. Le documentaire nous donne à voir une importante banque d’images, photos et séquences filmées. La narration par Lafitte à la première personne ajoute une proximité intéressante avec le sujet, et la musique originale confère à l’ensemble une poésie surannée et touchante.

 

Douglas Fairbanks - Je suis une legende-

Douglas Fairbanks – Je suis une legende-

 

Prendre la mesure de l’héritage de l’acteur est alors atteint, tant le destin de Douglas Fairbanks est intrinsèque au développement des studios. Il a participé à la création de l’Académie des Arts et des Sciences, notamment des Oscars et de leur cérémonie mais aussi à la création d’un cursus de cinéma à l’université de Californie dont sortira John Wayne des années plus tard. Sont en plus partagés de nombreuses informations donnant la température du contexte socio-économique, comme l’ouverture des studios, les visites du public pour les financer, les cantines de tournage afin de rentrer dans les horaires ou encore les codes de couleurs sur pellicule utilisés en fonction des scènes, avant l’avènement de la couleur et du cinéma parlant.  Cette co-production avec Arte est donc une valeur ajoutée à la mémoire de celui qui aurait déclaré “J’ai vécu deux fois ma vie” avant de décéder en 1939 à 56 ans. Un nouveau documentaire qui participe à le (re)découvrir dans la logique de programmation cinéphile de la chaîne franco-allemande, forte de ses cases modernes et grands classiques. Douglas Fairbanks : Je suis une légende sera diffusé en seconde partie de soirée après The Artist de Michel Hazanavicius pour une soirée Âge d’or d’Hollywood qui commence à 20h55.

 

 

 

  • DOUGLAS FAIRBANKS: JE SUIS UNE LEGENDE
  • Réalisation: Clara Kuperberg et Julia Kuperberg
  • Diffusion : 2 janvier 2019 à 20h55
  • Chaîne / Plate-forme : Arte
  • Narration: Laurent Lafitte
  • Montage: Clara et Julia Kuperberg
  • Habillage Graphique: Thomas Fage
  • Musique: François Rousselot
  • Distribution mondiale: Poorhouse International, Reiner Moritz
  • Durée: 52 minutes

 

Commentaires

A la Une

La garde-robe d’Olivia Newton-John dans Grease mise aux enchères

La garde-robe de scène et de cinéma d’Olivia Newton-John, star de la comédie musicale Grease de 1978, sera mise aux… Lire la suite >>

West Side Story : première image du remake de Steven Spielberg

Le remake de West Side Story a révélé son premier visuel. Steven Spielberg produit et met actuellement en scène l’adaptation… Lire la suite >>

Le cinéaste et metteur en scène italien Franco Zeffirelli s’est éteint à l’âge de 96 ans

Réalisateur, metteur en scène de nombreux opéras filmés et héritier de Visconti, Franco Zeffirelli est décédé samedi à Rome à… Lire la suite >>

Un premier trailer pour Doctor Sleep, suite de Shining avec Ewan McGregor

Le premier trailer de la suite de Shining, avec Ewan McGregor dans le rôle de Danny devenu adulte, a été… Lire la suite >>

Le spin-off de The Big Lebowski centré sur Jesus Quintana se précise

John Turturro travaille toujours sur Going Places, le spin-off de The Big Lebowski, basé sur son personnage de Jesus Quintana…. Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MEN IN BLACK : INTERNATIONAL 336 892 1 336 892
2 X-MEN : DARK PHOENIX 268 514 2 958 394
3 PARASITE 231 685 2 608 527
4 ALADDIN 215 002 4 1 840 791
5 ROXANE 138 925 1 138 925
6 ROCKETMAN 99 810 3 584 301
7 GRETA 77 019 1 77 019
8 MA 75 340 2 236 238
9 GODZILLA II - ROI DES MONSTRES 71 335 3 594 768
10 VENISE N'EST PAS EN ITALIE 71 118 3 441 163

Source: CBO Box office

Nos Podcasts