France Cannes Film Festival

© Lagency / TASTE (Paris) – Marcella Mastroianni 8 1/2 – Fellini © Gaumont

Le président et le délégué général Gilles Jacob et Thierry Frémaux ont révélé ce jeudi matin 17 avril 2014 la sélection des films en lice pour la Palme d’Or de la 67e édition du festival de Cannes, qui se déroulera du 14 au 25 mai.

 

 

Conference presse Cannes 2014 - Photo CineChronicle

Conference presse Cannes 2014 – Photo CineChronicle

Thierry Frémaux était en très grande forme ce jeudi matin à l’UGC Normandie pour annoncer une sélection qui laisse place cette année à ‘une certaine audace’, une dominance française et canadienne, et de nombreux nouveaux talents tout en marquant le retour de certains vétérans. Sur 1800 longs-métrages soumis, ce sont 18 oeuvres sélectionnées en compétition officielle de cette 67e édition, qui sera présidée par la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion, seule femme cinéaste avoir raflé une Palme d’Or, et qui succède à Steven Spielberg l’année dernière. Dans l’ensemble de cette sélection dévoilée – comprenant les séances spéciales, les séances de minuit, les hors compétition et la section parallèle Un Certain Regard -, 49 longs métrages sont présents issus de 28 pays dont 5 premiers films. 15 réalisatrices y figurent également.

 

Foxcatcher

Foxcatcher de Bennett Miller avec Steve Carrell et Channing Tatum

Parmi les élus, nombreux étaient fortement pressentis comme des prétendants sérieux. On retrouve ainsi en compétition MAPS TO THE STARS du Canadien David Cronenberg, qui revient après Cosmopolis en 2010 pour proposer une critique d’Hollywood qui s’apparentera à The Player de Robert Altman. Le western THE HOMESMAN de Tommy Lee Jones, qui marquera son retour à Cannes neuf ans après Trois Enterrements, lauréat des prix du scénario et d’interprétation masculine pour Guillermo Arriaga. Le drame Captives du Canadien Atom Egoyan, qui revient sept après Adoration, le film de guerre THE SEARCH de Michel Hazanavicius sur la Russie et la Tchétchénie. Le cinéaste français change radicalement de registre après THE ARTIST (notre critique) en 2011. On est ravis également de voir dans la liste Foxcatcher de l’Américain Bennett Miller (Le Stratège, Truman Capote), centré sur l’histoire vraie d’un riche philanthrope, incarné par un Steve Carrell méconnaissable, qui batît un centre d’entraînement consacré à la lutte olympique.

 

Sils Maria afficheOn compte également les présences du Français Olivier Assayas pour le drame Sils Maria avec Juliette Binoche et Kristen Stewart, du Britannique Mike Leigh pour son biopic Mr Turner sur le peintre J.M.W. Turner, et l’Irlandais Ken Loach pour Jimmy’s Hall sur le destin de Jimmy Gralton, leader communiste irlandais qui émigra aux Etats-Unis en 1909. Si Loach est certainement le cinéaste le plus ‘participant’ du festival, tous sont de retour sur la Croisette. Les paris sont ouverts quant à savoir si les Dardenne remporteront leur troisième Palme d’or pour DEUX JOURS, UNE NUIT avec Marion Cotillard, décrit comme un ‘western belge’. Le vétéran Jean-Luc Godard (83 ans), maître de la Nouvelle Vague, revient se mesurer à ses concurrents avec Adieu au Langage tourné en 3D. Il fera notamment face au Canadien Xavier Dolan (25 ans) pour son quatrième long métrage, le ‘baroque audacieux’ Mommy, mais première fois en compétition officielle, et à Bertrand Bonello avec son biopic non autorisé SAINT LAURENT avec Gaspard Ulliel, après celui de Jalil Lespert avec Pierre Niney sorti en début d’année. Notons que deux femmes réalisatrices sont en lice pour la Palme d’or : les Japonaise Naomi Kawaze pour Deux fenêtres et l’italienne Alice Rohrwacher pour La Merveille.

 

Bird People afficheDans la section Un Certain Regard, les français sont également bien représentés. Si le film d’ouverture sera Party Girl, coécrit et coréalisé par Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis, une première oeuvre française qui succède à THE BLING RING (notre critique) de Sofia Coppola l’année dernière, on pourra découvrir le policier La Chambre bleue de Mathieu Amalric, d’après l’œuvre de George Simenon, et le drame fantastico-romantique Bird People de Pascale Ferran. Par ailleurs, sont également accueillis L’Incomprise d’Asia Argento avec Charlotte Gainsbourg, et la première réalisation de Ryan Gosling, LOST RIVER (anciennement HOW TO CATCH A MONSTER) avec Christina Hendricks et Saoirse Ronan.

 

The Rover de David Michod

The Rover de David Michod avec Robert Pattinson et Guy Pearce

Du côté des Séances de Minuit, il est bon de noter que Robert Pattinson (au casting donc de MAPS TO THE STARS de Cronenberg) représentera également le thriller de science-fiction THE ROVER de David Michod, à qui l’on doit Animal Kingdom. Par ailleurs, Pyo Jeok (traduit par The Target) du coréen Chang sera un remake ultime d’A BOUT PORTANT de Fred Cavayé (notre critique). Quant aux films projetés hors compétition, on retient Dragon 2 des studios DreamWorks Animation qui fêteront leur 20e anniversaire.

 

En dépit du fameux clash entre le cinéaste français Olivier Dahan et le producteur Harvey Weinstein sur le montage final, GRACE DE MONACO – présenté dans la ‘seule’ version voulue de l’auteur – fera l’ouverture de cette 67e édition, qui aura pour maître de cérémonie Lambert Wilson. Thierry Frémaux a rendu un hommage au président du festival, Gilles Jacob, qui quittera ses fonctions après cette édition. En raison des élections européennes, la sélection se terminera un jour plutôt, à savoir le vendredi pour une remise de prix le samedi 24 mai au soir. Comme la tradition l’oblige, la sélection sera bien sûr complétée les semaines à venir comme de connaître le film de clôture du Festival.

 

Alors qui marquera cette 67e édition et succédera à LA VIE D’ADÈLE d’Abdellatif Kechiche (notre critique) ? Réponse dans un peu plus d’un mois.

 

 

EN LICE POUR LA PALME D’OR

  1. Sils Maria d’ Olivier Assayas (2h03)
  2. Saint Laurent de Bertrand Bonnello (2h15)
  3. Sommeil d’hiver de Nury Bilge Ceylan (3h16)
  4. Maps to the Star de David Cronenberg (1h51)
  5. Deux Jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne ((1h35)
  6. Mommy de Xavier Dolan (2h20)
  7. Captive de Atom Egoyan (1h53)
  8. Adieu au langage de Jean-Luc Godard (1h10)
  9. The Search de Michel Hazanavicius (2h40)
  10. The Homesman de Tommy Lee Jones (2h02)
  11. Deux Fenêtres de Naomi Kawaze (1h50)
  12. Mister Turner de Mike Leigh (2h29)
  13. Foxcatcher de Bennett Miller (1h46)
  14. Jimmy’s Hall de Ken Loach (2h10)
  15. La Merveille de Alice Rohrwacher (1h50)
  16. Tombouctou de Abderrhamane Sissako (1h40)
  17. Relatos Salvaje de Damian Sifron (1h55)
  18. Leviathan de Andrey Zvyagintsev (2h20)

 

UN CERTAIN REGARD

 

  1. Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis – EN OUVERTURE (1h35)
  2. Jauja de Lisandro Alonso (1h41)
  3. La Chambre bleue de Mathieu Amalric (1h15)
  4. L’Incomprise d’Asia Argento (1h43)
  5. Titli de Kanu Behl (2h04)
  6. Eleonor Rigby de Ned Benson (1h59)
  7. Bird People de Pascale Ferran (2h07)
  8. Lost River de Ryan Gosling (1h45)
  9. Amour fou de Jessica Hausner (1h36)
  10. Le Pays de Charlie de Rolf de Heer (1h48)
  11. Snow in paradise de Andrew Hulme (1h28)
  12. A Girl at my Door de July Jung (1h59)
  13. Xenia de Panos Koutras (2h03)
  14. Run de Philippe Lacôte (1h40)
  15. Touriste, force majeur de Ruben Östlund (2h)
  16. La Belle Jeunesse de Jaime Rosales (1h40)
  17. Fantasia de Wong Chao (1h40)
  18. Le Sel de la terre de Wim Wenders et Salgado (1h25)
  19. Loin de son absence de Keren Yedaya (1h35)

 

HORS COMPÉTITION

  1. Grace de Monaco d’ Olivier Dahan – EN OUVERTURE DU FESTIVAL (1h43)
  2. Coming Home de Zhang Yimou (1h51)
  3. Dragon 2 de Dean DeBlois (1h45)

 

SÉANCES DE MINUIT

  1. Pyo Jeok de Chang (1h39)
  2. The Salvation de Kristian Leving (1h30)
  3. The Rover de David Michod (1h40)

 

 SÉANCES SPÉCIALES

 

  1. Les Ponts de Sarajevo (1h40)
  2. Red Army de Polsky Gabe (1h25)
  3. Maidan de Sergei Loznitsa (2h)
  4. Eau Argentée de Mohammend Ossama (1h55)
  5. Caricaturistes – Fantassins de la Démocratie de Stephanie Valloato (1h46)

 

CÉLÉBRATION DES 70 ANS DU JOURNAL LE MONDE

  1. Les Gens du Monde de Yves Jeuland (1h21)

 

Commentaires

A la Une

James Bond : Tom Hardy pour remplacer Daniel Craig ?

C’est la rumeur qui a affolé les internautes sur la toile ce samedi 19 septembre. L’acteur britannique pourrait être en… Lire la suite >>

Roger Carel, véritable légende du doublage, s’est éteint à 93 ans

Disparu le 11 septembre 2020, Roger Carel interpréta les voix de certains des plus grands personnages du cinéma et de… Lire la suite >>

Tatiana Maslany sera She-Hulk dans la série Disney+

L’actrice canadienne incarnera la cousine de Hulk dans la nouvelle série de la plateforme dont la réalisation a été confiée… Lire la suite >>

Madonna prépare un biopic sur sa vie

Après le succès de son album Madame X, The Queen of Pop s’apprête à écrire et réaliser un biopic sur son… Lire la suite >>

Ethan Hawke à la réalisation d’un documentaire sur Paul Newman et Joanne Woodward

La société Nook House Productions a fait appel à Ethan Hawke pour porter à l’écran la vie du couple mythique d’Hollywood.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 TENET 254 391 3 1 614 471
2 LA DARONNE 130 560 1 130 560
3 LE BONHEUR DES UNS... 95 111 1 95 111
4 ANTEBELLUM 85 213 1 85 213
5 EFFACER L'HISTORIQUE 66 556 3 437 980
6 PETIT PAYS 47 234 3 220 141
7 LES NOUVEAUX MUTANTS 42 874 3 279 812
8 POLICE 39 985 2 124 667
9 ENORME 30 498 2 92 675
10 ADOLESCENTES 24 125 1 24 125

Source: CBO Box office

Nos Podcasts