Golden Globes 2016: The Revenant et Leonardo DiCaprio raflent la mise !

Publié par Laurianne de Casanove le 11 janvier 2016
Golden Globes 2016 - Leonardo DiCaprio, meilleur acteur pour The Revenant d'Alejandro Gonzales Inarritu

Golden Globes 2016 – Leonardo DiCaprio, meilleur acteur pour The Revenant d’Alejandro Gonzales Inarritu

Dimanche 10 janvier 2016, la 73e cérémonie des Golden Globes s’est déroulée à Los Angeles. Comme chaque année, l’association de la presse étrangère (HFPA) récompensait les stars du petit et du grand écran. Une cérémonie qui a, entre autres, vu la consécration de The Revenant et Mr Robot.

 

 

 

Ricky Gervais - Golden Globes 2016

Ricky Gervais – Golden Globes 2016

Dès son arrivée sur scène, un verre de bière à la main, Ricky Gervais donne le ton du du Beverly Hilton Hotel. L’acteur et réalisateur britannique était le maître de cérémonie très politiquement incorrect de ces Golden Globes, et son discours d’ouverture n’a pas déçu. Après un retentissant « Fermez-la ! », il se moque de Sean Penn et de son interview clandestine d’El Chapo, célèbre baron de la drogue mexicain, arrêté le 8 janvier dernier : « Je finis ce monologue et je vais me cacher, d’accord ? Même Sean Penn ne pourra pas me trouver. » Roman Polanski en prend aussi pour son grade. Evoquant le scandale pédophile au cœur de Spotlight, il précise que le metteur en scène a pensé qu’il s’agissait du « meilleur film de tous les temps ». Mais en matière de vanne, la palme revient à celle dont Ben Affleck a fait les frais. Alors que Matt Damon monte sur scène pour remettre une récompense, Gervais le présente comme « la seule personne au monde à ne pas avoir été trompée par Ben Affleck ». Silence, petit sourire gêné, l’acteur de SEUL SUR MARS (notre critique) a visiblement eu du mal à digérer la plaisanterie.

 

.

.

 

Alejandro Gonzales Inarritu et Leonardo DiCaprio pour The Revenant - Golden Globes 2016 / Photo Getty Images

Alejandro Gonzales Inarritu et Leonardo DiCaprio pour The Revenant – Golden Globes 2016 / Photo Getty Images

En matière de cinéma, The Revenant s’impose comme le grand vainqueur de la soirée. Le film remporte trois prix majeurs : meilleur film dramatique, meilleur réalisateur pour Alejandro Gonzalez Inarritu et meilleur acteur pour Leonardo DiCaprio. Accueilli par une « standing ovation », l’acteur a fini son discours sur une note résolument politique. Après les remerciements d’usage, il a déclaré vouloir « partager ce prix avec tous les membres des premières nations représentés dans ce film et avec toutes les communautés autochtones dans le monde. Il est temps que nous reconnaissions votre histoire et que nous protégions vos territoires des intérêts corporatifs ». Joli palmarès également pour Steve Jobs de Danny Boyle, qui rafle le meilleur scénario pour Aaron Sorkin et le second rôle féminin pour Kate Winslet. Bien qu’habituée des récompenses, puisqu’il s’agit du quatrième Golden Globe de sa carrière, l’actrice était visiblement surprise au moment de monter sur scène. Deux récompenses aussi pour Seul sur Mars dans la catégorie comédie : meilleur acteur pour Matt Damon et meilleur film. Une récompense accueillie non sans une certaine ironie par Ridley Scott. Plutôt étonné par la classification de son film, le réalisateur britannique de 78 ans a avoué qu’il ne s’attendait plus à recevoir de prix, ou alors à titre posthume.

 

Sylvester Stallone - Golden Globe 2016 pour Creed

Sylvester Stallone – Golden Globe 2016 pour Creed

Pour le reste du classement, place aux jeunes – le trophée de la meilleure actrice est remporté, côté drame, par Brie Larson pour Room, et côté comédie par Jennifer Lawrence pour JOY (notre critique) – et aux moins jeunes. Quarante ans après la sortie de Rocky, Sylvester Stallone devient meilleur acteur dans un second rôle pour Creed – L’Héritage de Rocky Balboa et Denzel Washington voit l’ensemble de sa carrière récompensé par le prix Cecil B. DeMille. Ajoutons à ce palmarès VICE VERSA (notre critique) pour l’animation et l’excellent LE FILS DE SAUL (notre critique). Déjà Grand prix du dernier Festival de Cannes, cette œuvre fulgurante et audacieuse est naturellement sacrée meilleur film étranger. Côté musique, ce sont la chanson-titre de SPECTRE (notre critique) et la bande originale, signée Ennio Morricone, des HUIT SALOPARDS (notre critique) qui recueillent les faveurs de la HFPA. Carol, de Todd Haynes, qui met en scène l’histoire d’amour de deux femmes dans les années 1950 aux États-Unis, avec Cate Blanchett et Rooney Mara, est reparti bredouille malgré cinq nominations. De même pour Spotlight, que beaucoup voyaient remporter le Globe du meilleur film dramatique.

 

Christian Slater pour Mr Robot - Golden Globes 2016 / Photo Reuters/Lucy Nicholson

Christian Slater pour Mr Robot – Golden Globes 2016 / Photo Reuters/Lucy Nicholson

Du côté de la télévision, deux séries tirent leur épingle du jeu. Mr Robot (USA Network), prix de la meilleure série dramatique et meilleur second rôle pour Christian Slater – on peut s’étonner d’ailleurs de l’absence de Rami Malek dans ce résultat –, et Mozart in the Jungle (Amazon Studios), qui repart avec deux Golden Globes. Ce palmarès est loin d’être anodin ; l’arrivée en force de la toute nouvelle chaîne d’Amazon tend à rappeler que les habitudes de consommation ont changé en matière de feuilletons télévisés. La plateforme d’achat en ligne est bel et bien désormais un concurrent de taille pour Netflix, qui, notons-le au passage, repart sans aucun prix malgré huit nominations. Du côté de HBO l’honneur est sauf. Si les représentants de la chaîne avaient grincé des dents avant la cérémonie en raison d’un nombre de nominations en chute libre (7 contre 15 l’année dernière), la victoire d’Oscar Isaac a de quoi les rassurer. La star montante, également à l’affiche de STAR WARS : LE RÉVEIL DE LA FORCE (notre critique), remporte en effet le prix du meilleur acteur dans la minisérie SHOW ME A HERO (notre critique). Il y incarne Nick Wasicsko, jeune maire qui se voit contraint par la justice de construire des logements sociaux dans un quartier majoritairement occupé par des Blancs. Une histoire inspirée de faits réels.

 

Jon Hamm pour Mad Men - Golden Globe 2016

Jon Hamm pour Mad Men – Golden Globe 2016

Enfin, deux valeurs sûres : Jon Hamm (Mad Men) et Taraji P. Henson (Empire), meilleur acteur et actrice dans une série dramatique. Toujours espiègle, cette dernière, récompensée pour le rôle de Cookie Lyon, a distribué des biscuits alors qu’elle se dirigeait vers la scène. À leurs côtés, Rachel Bloom, meilleure actrice pour la comédie Crazy Ex-Girlfriend. Visiblement très émue, la jeune femme a rappelé que la série avait bien failli ne jamais voir le jour ; avant de trouver preneur, elle avait essuyé jusqu’à « six rejets en un jour ». Egalement récompensée, Lady Gaga : la star s’est vue remettre le Golden Globe de la meilleure actrice dans American Horror Story : Hotel. Cette décision est d’autant plus surprenante qu’elle a été préférée à Kirsten Dunst (saison 2 de Fargo) et Felicity Huffman (American Crime). Dernière œuvre récompensée par la cérémonie, Wolf Hall. Repartie bredouille des Emmy Awards (malgré 8 nominations), la nouvelle création de la BBC remporte le prix de la meilleure minisérie.

 

Même si une récompense aux Golden Globes ne garantit pas un Oscar, cela reste assez annonciateur. Dès lors, tous les regards se portent sur The Revenant. Jeudi 14, on connaîtra la liste des prétendants aux Oscars. Le réalisateur mexicain réussira-t-il l’exploit de remporter la précieuse statuette deux années de suite après BIRDMAN (notre critique) ? Réponse dans la nuit du 28 au 29 février prochain.

 

Découvrez ci-dessous le palmarès 2016 complet dans une infographie conçue par CanalSat.

.

Commentaires

A la Une

If It Bleeds : Darren Aronofsky, Ben Stiller et Blumhouse acquièrent trois nouvelles du recueil de Stephen King

If It Bleeds, le recueil de nouvelles horrifiques de l’auteur dont les adaptations sont les plus prolifiques au monde intéresse… Lire la suite >>

Incroyable mais vrai : Quentin Dupieux prépare son nouveau film

Après Mandibules qui sortira prochainement, Quentin Dupieux retrouve Alain Chabat et Anaïs Demoustier pour une nouvelle comédie invraisemblable, Incroyable mais… Lire la suite >>

The Boys : l’équipe de bras cassés est de retour dans le trailer de la saison 2

Humour noir, hémoglobine, têtes tranchées et traque sans merci rythment le premier trailer de la deuxième saison de The Boys,… Lire la suite >>

We Are Who We Are : premier teaser pour la minisérie de Luca Guadagnino

Deux adolescents qui échangent sur les rochers d’une plage italienne. Le teaser de la première série du réalisateur de Call… Lire la suite >>

Le bassin de la Villette va accueillir un cinéma flottant

Dans le cadre de l’ouverture de la saison de Paris Plages, le bassin de la Villette sera le théâtre d’un… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 126 691 17 507 224
2 LES PARFUMS 121 018 1 121 018
3 EN AVANT 86 495 18 769 385
4 DE GAULLE 75 074 18 791 823
5 L'OMBRE DE STALINE 55 652 3 140 532
6 INVISIBLE MAN 43 454 19 715 734
7 THE DEMON INSIDE 32 818 3 83 050
8 L'APPEL DE LA FORET 25 662 20 1 229 062
9 NOUS, LES CHIENS... 24 040 3 46 153
10 10 JOURS SANS MAMAN 22 575 20 1 151 800

Source: CBO Box office

Nos Podcasts