Top 10 des meilleures nouvelles séries 2015 de CineChronicle

Top 10 des meilleures nouvelles séries 2015 de CineChronicle

Dresser le palmarès des meilleures séries de l’année devient un exercice ardu : non seulement leur nombre est en constante augmentation, mais il en va de même de leur qualité. L’abondance et l’attrait global de la production rendent donc nos choix difficiles. Cependant, les voici.

 

 

 

Saluons d’abord les séries qui ont tiré leur révérence cette année : Da Vinci’s Demons, Hemlock Grove, Extant, Downtown Abbey, Hannibal ou encore Falling Skies. D’autres, bien installées, continuent leur chemin : Doctor Who, Orange Is The New Black, House of Cards, Salem, Penny Dreadful, American Horror Story (notre critique sur HOTEL) ou encore Person of Interest. Notons une certaine amélioration pour des séries qui avaient livré des premières saisons assez moyennes comme THE STRAIN (notre critique), Dominion, Helix ou The Last Ship. Très attendue, la deuxième saison de The Leftovers tient en grande partie ses promesses, même si elle s’avère un cran inférieur à la première. La seconde saison de True Detective, quant à elle, en a déstabilisé plus d’un ; elle n’en est pas moins magnifique, portée par une interprétation magistrale, notamment Vince Vaughn. Idem pour Fargo sur FX. 2015 aura aussi été marquée par une cinquième saison de GAME OF THRONES (notre critique) sauvée par l’imposante bataille de Durlieu. Quant à THE WALKING DEAD (notre critique), la qualité est toujours au rendez-vous avec une saison 5 excellente. Le début de la saison 6 n’a pas totalement convaincu, mais il est probable que la production règle rapidement ce problème.

 

Nouvelles séries Netflix 2015 (Jessica Jones, Daredevil, Master of None, Sense 8, Bloodline et Narcos)

Nouvelles séries Netflix 2015 (Jessica Jones, Daredevil, Master of None, Sense 8, Bloodline et Narcos)

NOUVELLES SÉRIES DE QUALITÉ

 

Abordons maintenant le réel objet de ce Top 10, les séries nouvelles. Force est de constater que les différentes chaînes se livrent une guerre féroce pour séduire le public avec leurs nouvelles œuvres. Au cours de ces derniers mois, c’est à un véritable bombardement de créations auquel nous avons été soumis. Globalement, la qualité est du côté des sociétés qui ont pris des risques tandis que, à quelques exceptions près, celles qui se sont contentées de fournir des produits réchauffés ou trop timorés n’ont pas tiré leur épingle du jeu. Netflix aura sorti l’artillerie lourde cette année avec pas moins de sept séries qui ont retenu notre attention. Du thriller Bloodline à la série de science-fiction Between en passant par la comédie Master of None, le géant du streaming tape fort et accompagne sa production de shows ambitieux comme Narcos, qui évoque la lutte de la DEA contre le cartel de Medellin, ou encore Sense 8, la singulière série de Lana et Andy Wachowski. Mais ce sont bien les excellentes adaptations de DAREDEVIL (notre critique) et de JESSICA JONES (notre critique) qui nous auront le plus marqués. Cela n’augure que du bon pour les futures séries Luke Cage, Iron Fist et The Defenders.

 

Parmi les chaînes qui ont marqué aussi l’année, Syfy en a étonné plus d’un. Après avoir livré les séries de science-fiction – assez moyennes bien que plaisantes – Dark Matter et Killjoys, Syfy termine l’année avec une très convaincante adaptation des Enfants d’Icare, Childhood’s End, mais, surtout, avec la série The Expanse. Beaucoup ont été surpris par la qualité de cette série futuriste basée sur les romans de Daniel Abraham et Ty Frank. Avec un aspect visuel évoquant furieusement le magnifique court métrage Wanderers et les grandes heures de Battlestar Galactica et de Caprica, Syfy nous offre enfin une nouvelle série de SF digne de ce nom.

 

Wayward Pines

Wayward Pines

La FOX a fait un choix beaucoup moins heureux en lançant une adaptation de Minority Report assez pauvre et sans grand intérêt. Son SCREAM QUEENS (notre critique) rencontre un meilleur succès ; mais la grande surprise vient de la série Wayward Pines, première incursion de M. Night Shyamalan sur le petit écran, qui fait un véritable carton. Malheureusement, la production a estimé que la série ne marcherait jamais, du coup elle est diffusée deux ans après la fin du tournage et les acteurs ne sont plus sous contrat. Autre bonne surprise, la série totalement déjantée The Last Man on Earth qui narre les déboires du dernier homme sur Terre… AMC nous a livré cet été son spin-off de The Walking Dead, FEAR THE WALKING DEAD (notre critique). La série s’avère assez agréable mais on peut se demander si elle a vraiment un intérêt, les programmes télévisés étant saturés de zombies. Aussi, il est probable que l’on retiendra plus facilement chez AMC BETTER CALL SAUL (notre critique), spin-off de Breaking Bad, fondé sur la vie de Jimmy Mc Gill alias Saul Goodman, avocat de Walter White, toujours incarné par un succulent Bob Odenkirk.

 

Rami Malek et Christian Slater dans Mr Robot

Rami Malek et Christian Slater dans Mr Robot

NBC opte pour le grand retour de Heroes avec Heroes Reborn, une suite assez bien faite qui s’inscrit parfaitement dans la continuité des premières saisons ; mais elle n’a pas fonctionné et a été annulée. MTV propose son adaptation de Scream qui se laisse voir sans déplaisir. En juin, ABC a diffusé une nouvelle série estampillée Steven Spielberg, The Whispers, qui s’inspire vaguement de la nouvelle L’Heure H de Ray Bradbury, publiée dans le recueil L’Homme illustré. La série n’a pas véritablement convaincu et a été annulée. Avec Mr Robot, USA Network livre une série passionnante, portée par Rami Malek, qui incarne un ingénieur en sécurité informatique quelque peu troublé, doublé d’un cyber-justicier. La série et Christian Slater (dans le rôle titre) ont reçu dernièrement les Golden Globes des meilleur(e)s série et acteur.

 

Bruce Campbell dans Ash vs Evil Dead

Bruce Campbell dans Ash vs Evil Dead

Autre bonne surprise de l’année 2015, l’adaptation par Starz de Evil Dead avec Ash vs Evil Dead. Totalement déjantée, avec des gerbes de sang comme il convient, la série trouve son public. Bruce Campbell est également à son meilleur. Dans le domaine de l’horreur, le réseau WE tv propose une œuvre en demi-teinte signée Eli Roth, South of Hell. Peu de nouvelles séries du côté de HBO, mis à part la comédie Ballers ou la minisérie dramatique SHOW ME A HERO (notre critique), repartie avec un Golden Globe, qui se déroule dans la banlieue de New York entre 1987 et 1994. La société FX, quant à elle, produit The Bastard Executioner, qui raconte les aventures d’un chevalier trahi par son suzerain dans le pays de Galles du XIVe siècle, la comédie romantique MAN SEEKING WOMAN (notre critique) ou encore Sex, Drugs and Rock n’Roll. Impossible de faire un panorama de l’année 2015 sans parler de la petite perle signée Amazon, The Man in the High Castle, l’adaptation du roman de Philip K. Dick, Le Maître du Haut Château. Considéré comme très difficile à adapter, ce récit se déroule dans un univers où les forces de l’Axe ont gagné la Seconde Guerre mondiale. Le monde a été partagé entre les Allemands et les Japonais alors que dans les milieux de la résistance d’étranges films circulent, montrant un passé bien différent et la victoire des alliés. Les 10 épisodes de la série se dévorent littéralement !

 

Michael Gambon dans Fortitude

Michael Gambon dans Fortitude

DU CÔTÉ DE L’EUROPE

 

Les chaînes européennes ont également livré quelques bonnes créations. Les Norvégiens proposent ainsi Occupied, une singulière histoire au cours de laquelle la Norvège, qui vient d’élire un gouvernement écologiste, est envahie par la Russie. La Belgique nous offre Cordon, où il est question d’une mise en quarantaine provoquée par une dangereuse épidémie. Du côté des Britanniques, Sky Living obtient son meilleur taux d’audience avec The Enfield Haunting, une excellente minisérie consacrée à une famille hantée par une étrange présence. Quant à la série Fortitude de Sky Atlantic, elle obtient d’excellentes critiques grâce à une passionnante histoire au sujet d’une étrange maladie qui frappe une petite ville de l’Arctique.

 

Dix pour Cent

Dix pour Cent

La BBC se penche sur l’histoire de l’Angleterre du IXe siècle avec The Last Kingdom et nous offre aussi une nouvelle série policière particulièrement sombre avec From Darkness. Enfin, ITV récupère les grands mythes du fantastique avec la très moyenne Jekyll and Hyde et une des meilleures séries de l’année, The Frankenstein Chronicles, qui s’adjoint les services de Sean Bean pour enquêter sur la découverte de cadavres d’enfants assez étranges. Terminons par la France qui, par l’intermédiaire de Canal+, propose plusieurs coproductions, dont la série policière Panthers, la comédie noire Spotless (toutes deux coproduites avec le Royaume-Uni) et Versailles, une fresque historique coproduite avec le Canada. On retient également les six épisodes agréables de Dix pour cent, créée par Fanny Herrero d’après une idée de Dominique Besnehard, chez France Télévisions.

 

PLACE À 2016

 

Ce panorama n’effleure qu’à peine toute la richesse de la production de 2015 et il est compréhensible que certains regrettent que leurs séries préférées n’y soient pas citées. L’année 2016 semble partie pour ressembler à 2015 si l’on en croit les épisodes des nouvelles séries du mois de janvier diffusés jusqu’à présent : The Shannara Chronicles (HBO) qui s’avère cependant peu convaincante, l’intéressant Colony (USA Network), l’alléchant The Magicians (SyFy) ou la fresque War and Peace (BBC). Et tout cela, c’est en attendant les prochaines grosses productions WESTWORLD, Fondations et Hypérion – adaptation d’un classique de la littérature de Dan Simmons et qui sera réalisé par Bradley Cooper –, et les nombreux autres projets en développement tirés de films cultes.

 

Voici enfin le TOP 10 des meilleures nouvelles séries de CineChronicle et le classement individuel de chaque rédacteur en page suivante.

 

TOP 10 de la rédaction

  1. Daredevil (Netflix)
  2. Jessica Jones (Netflix)
  3. Wayward Pines (FOX)
  4. Fear the Walking Dead (AMC)
  5. Sense 8 (Netflix)
  6. Better Call Saul (AMC)
  7. Versailles (Canal+)
  8. The Man in the High Castle (Amazon)
  9. Ash vs Evil Dead (Starz) et Fortitude (Sky Atlantic) – ex-aequo
  10. The Expanse (Syfy)

Commentaires

A la Une

Une bande annonce pour Mary Queen of Scots

Focus Features a récemment dévoilé une bande-annonce de Mary Queen of Scots, film d’époque et première réalisation de la britannique… Lire la suite >>

Mémoire du Cinéma : Il était une fois dans l’Ouest de Sergio Leone 

Il était une fois dans l’Ouest se dévoilait dans les salles obscures italiennes il y a cinquante ans. ‘Mémoires du Cinéma’ retrace… Lire la suite >>

Claude Lanzmann s’est éteint à l’âge de 92 ans

Le cinéaste, écrivain et journaliste français Claude Lanzmann est décédé à Paris ce jeudi 5 juillet à l’âge de 92… Lire la suite >>

Un remake de Chucky en préparation

L’icône de l’horreur Chucky sera bientôt de retour au cinéma. Alors qu’une série créée par Don Mancini est actuellement en… Lire la suite >>

Ça chapitre 2 : Warner Bros livre une photo du casting adulte de retour à Derry

Les studios Warner Bros. ont livré via Twitter une première photographie du casting de la suite de Ça, de retour… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM 414 907 4 2 847 640
2 SANS UN BRUIT 216 813 2 449 675
3 OCEAN'S 8 196 747 3 688 357
4 LE DOUDOU 146 412 2 285 319
5 SICARIO LA GUERRE DES CARTELS 139 134 1 139 134
6 BUDAPEST 126 231 1 126 231
7 DEADPOOL 2 95 316 7 2 534 639
8 LOVE, SIMON 93 548 1 93 548
9 LES AFFAMES 75 937 1 75 937
10 BECASSINE ! 67 030 2 138 216

Source: CBO Box office